×
Share this page

Une bonne approche de la fraude crée de la valeur pour tout le monde

CED aide à réparer ce qui a de la valeur pour les gens. C'est notre mission. Mais il peut arriver qu'un sinistré n'ait pas droit à une indemnité. Parce qu'il est question de fraude, par exemple. Dans ce cas, CED fait en sorte que l'assureur ne doive pas payer les dégâts.

Sonnette d'alarme
CED va loin en cas de suspicion de fraude, comme le prouve l'histoire d'un client assureur. En 2010, il a déclaré la perte totale d'une limousine, assurée en valeur agréée pour plus de 100.000 euros. Le propriétaire de la voiture endommagée avait déjà été impliqué dans d'autres dossiers, avec suspicion de fraude à chaque fois. Mais les experts n'avaient jamais pu le prouver. CED avait la ferme intention de tirer l'affaire au clair.

Expertise en vacances
Malgré le fait qu'il s'agissait d'un sinistre avec valeur agréée en omnium, l'expert CED Michel Slootmans a quand même proposé de désigner un contre-expert. Un inspecteur s'est rendu en Italie où une expertise judiciaire a été effectuée. Slootmans a reconstitué l'accident et a même fait un détour pendant ses vacances en Italie pour prendre des mesures et des photos du lieu de l'accident.

Fraude démontrée
En 2013, le juge s'est prononcé pour la première fois dans cette affaire, suite à quoi l'assuré a fait appel. Sur la base d'une enquête complémentaire réalisée par CED, le juge en appel a estimé en août 2018 que la fraude était avérée. L'assuré avait omis de déclarer un dommage précédent au véhicule. Huit ans après les faits, le dossier a ainsi pu être clôturé sans que l'assureur ne doive verse un dédommagement.

« La fraude à l'assurance coûte beaucoup d'argent. De plus en plus d'assureurs découvrent combien ils peuvent économiser grâce à la détection de la fraude et aux enquêtes », explique Philippe Docx, Operations Director Mobility chez CED. « Une bonne approche de la fraude crée de la valeur pour tout le monde. »